Les sources d’énergies : les humidificateurs -3D fonctionnent sans énergie électrique !

« Capillarité, gravitation et air chaud » sont disponibles comme énergie et sont utilisés dans toutes les pièces.

Les deux sources d’énergie, gravitation et chaleur peuvent être utilisés à l’aide de papier absorbant (capillarité), de systèmes de tubes et de tuyaux. Elles doivent fonctionner ensemble correctement pour être utilisées de manière pertinente et deviennent des systèmes de commutations et de réglages totalement automatiques.

Explication:

  • Capillarité = papier absorbant : l’eau monte lorsque le diamètre du conduit (pores dans l’éponge) est inférieur à 0.4mm.
  • Gravitation = eau dans le conteneur (5) : l’eau coule vers le bas en raison de l’attraction terrestre (gravitation). L’air chaud (léger) monte et l’air froid (lourd) descend.
  • Air chaud : l’air chaud absorbe plus d’humidité que l’air froid. Cela explique pourquoi l’humidité de l’air est relative par rapport à la température. 50% d’humidité relative pour 20°C = 8.6gr d’eau 50% d’humidité relative pour 0°C = 2.4gr d’eau

Le temps comme base:
les nuages et la pluie sont le modèle pour notre humidificateur-3D.

Avant la pluie, il y a toujours du vent !

Si la pluie tombe en bas dans l’air (chaud), une partie de l’eau contenue dans la goutte s`évapore, ce qui refroidit l’air. Il devient plus lourd et baisse et il y a du vent. Plus l’air sous le nuage est sec, plus il y a de vent. Les humidificateurs-3D utilisent cette loi de la nature pour le renversement de la circulation de l’air (convection). Le poster en 3 dimensions répartit l’eau sur beaucoup d’air et le met en mouvement. Voir également le ventilateur écologique.

Hydropneumatischer Antrieb - Necono AG

La pompe capillaire utilise cette interaction.

La gravitation met des masses en mouvement. Si nous modifions la densité de l’air, par exemple lors de l’évaporation de l’eau, elle va se mettre à couler. Dans notre cas, elle va baisser. Un grand avantage car cela permet de conserver longtemps l’humidité.

Die nach Wasserstand fördernde Kapillarpumpe - Necono AG

Le ventilateur écologique

Énergie par renversement thermique (gravitation) : l’air qui doit se mettre en mouvement naturellement dépend d’un volume d’air qui peut absorber de l’eau. Car lors de l’évaporation de l’eau, l’air se densifie, c’est-à-dire qu’il devient plus lourd. La masse qui se met en mouvement dépend donc de sa profondeur, largeur et hauteur ainsi que de la quantité d’air qui se modifie. Lorsque l’humidité de l’air est basse, plus d’eau est absorbée par l’air et la densité augmente. Cette masse se déplacera plus rapidement que si l’humidité de l’air était plus élevée. L’aérodynamique du design joue bien sûr également un rôle important. Le volume de transmission représenté ci-dessus atteint un renversement de la circulation de l’air allant jusqu’à  700 m3 par jour pour les humidificateurs 3.D. La rapidité de l’air est d’environ 22cm/sec. pour 28% d’humidité relative,  d’environ 16cm/sec. pour 40% d’humidité relative et d’environ 5cm/sec. pour 60% d’humidité relative. Il y a une atmosphère très agréable car il n’y a pas de fort courant d’air..

Der Ökoventilator - Necono AG

Le commutateur hydropneumatique

L’énergie provenant du poids de l’eau est utilisée pour la mise en marche et l’arrêt : la gravitation (poids de l’eau) entraîne l’écoulement de l’eau hors du conteneur et elle doit être remplacée par l’air. Pour l’eau et l’air qui passent par des tubes et des tuyaux, nous faisons en sorte qu’ils respectent les lois de l’humidité de l’air. Avec la pression de l’eau, de l’air est aspiré par le tube lors de l’écoulement de l’eau. Le tube est fermé par un effet extérieur ce qui arrête le flux de l’eau. Si nous prolongeons le tube avec un tuyau, nous pouvons piloter ce processus à distance. L’eau dans le récipient supérieur peut être amenée à un récepteur, qui est dans notre cas une unité d’évaporation. Si celle-ci est saturée, elle goutte dans un récipient de récupération et ferme le tuyau qui y est placé (commande à distance). L’alimentation de l’eau vers le poster est stoppée. Pour lui amener à nouveau de l’eau, l’eau doit d’abord s’évaporer. Si l’eau s’évapore vite dans le récipient de récupération, l’opération d’écoulement est rapidement réglée et est déclenchée par la pompe capillaire à de courts intervalles. Résumé : la force de l’eau aspire lorsqu’elle s’écoule de l’air provenant d’un récipient fermé par l’intermédiaire d’un tube avec une commande à distance. L’eau qui s’écoule est amenée à un récepteur (pompe capillaire). L’eau en excédent (en cas de saturation) provoque l’interruption du flux de l’air par la commande à distance. S’il n’y a plus de saturation du récepteur (unité d’évaporation) et que l’eau s’évapore, l’air et l’eau circulent à nouveau. Ainsi le processus continue, c’est-à-dire que le récepteur obtient son medium, d’après les critères qu’il a déterminé (humidité de l’air).

Der hydropneumatische Schalter - Necono AG